Le Diagnostic Technique Global (DTG)

Ce diagnostic est une autre nouveauté. Cette année, toutes les copropriétés doivent le mettre au vote (ce qui ne veut pas dire que les copropriétaires sont obligés de le voter).

ATTENTION : L’obligation n’existe seulement si une copropriété se crée dans un immeuble de plus de 10 ans ou, cas plus rare, si l’administration réclame le DTG dans le cadre d’une procédure d’insalubrité.

L’expert chargé de la réalisation du DTG doit examiner les parties communes, dresser un diagnostic de performances énergétiques et établir une « évaluation sommaire » du coût ainsi que la liste des travaux nécessaires à la conservation de l’immeuble dans les 10 années à venir.

Si le diagnostic conclut qu’il n’y a pas de travaux à prévoir, la copropriété est dispensée de créer un fonds de travaux pour les 10 années suivantes.

Dans un immeuble ancien, il paraît improbable qu’un expert conclue à l’absence de travaux nécessaires sur une décennie! Seuls les immeubles très récents ou sortant d’une réfection lourde pourront échapper au fonds de réserve pour travaux, selon toute probabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *